Louis George-Batier Moon Bean

La Fille du Pirate vous présente un objet d’une très grande rareté : Le célèbre Moon bean    Pour plus d'informations, appelez-nous au : International : +33 /  (0)1 42 60 20 30 France : 01 42 60 20 30

Plus de détails

Connectez-vous ici pour voir les prix

La Fille du Pirate vous présente un objet d’une très grande rareté :

Louis GEORGE-BATIER est né à Bourgoin-Jallieu (Isère, France) dans une famille de petits commerçants. Rien ne le prédestinait à devenir marin et peintre de marines. Son environnement et la proximité des Alpes grenobloises le poussaient plutôt à pratiquer la montagne, ce qu’il fait dès son plus jeune âge. Il ne voit la mer pour la première fois qu’à l’âge de vingt ans. C’est bien plus tard dans sa trente cinquième année que le déclic se fait à la lecture d’un livre du navigateur Bernard Moitessier.

Elève de l’école Lamache de Lyon, il étudie la sculpture sur bois avec Maître Odin et par la suite, le dessin et le fusain avec Maître Lapenderie professeur de l’école des Beaux-Arts. La mer et l’art, ses deux aspirations, sont mises en sommeil quelques années le temps pour lui de se consacrer à différentes activités commerciales et de fonder une entreprise.

Il vend celle-ci en 1972 afin de se consacrer totalement à sa nouvelle passion : la mer. Il acquiert son premier grand bateau dans les années 65, "Iroise" un ancien 10 mètres J.I. avec lequel il sillonne toute la Méditerranée et fait son apprentissage. C’est avec Bernard Moitessier qui, entre temps, est devenu son ami et son conseiller qu’il construit "Pierre-Louis" un voilier en acier de 15 mètres gréé en ketch du même type que le Joshua. Devenu marin confirmé, il participe en 1973/1974 à la toute première "Withbread", course autour du monde avec équipage, à bord du voilier italien "Tauranga".

Dès son retour, il se sent prêt pour embarquer sur son bateau toute sa famille et partir faire un tour du monde. Celui-ci durera quinze années et l’amènera à sillonner pratiquement toutes les mers du globe.

Pendant son tour du monde, les escales se succèdent. A chacune d’elles, c’est la surprise : à la diversité des cultures maritimes s’ajoutent la diversité des embarcations, des formes, des couleurs, des usages et des hommes. L’ancien élève des Beaux-Arts se réveille, retrouve sa vocation originelle d’artiste. Il dessine, il croque, il photographie les hommes et les détails des bateaux. Le marin se passionne, comprend qu’il doit porter témoignage de ses découvertes. L’aquarelle est la technique la plus appropriée sur un bateau, les dessins s’accumulent sur sa table à cartes, Louis GEORGE-BATIER devient peintre de marines. A son retour, il rentre avec plus de 230 peintures de marines représentant le patrimoine maritime de près de 50 pays. Ses aquarelles sont encadrées et conservées précieusement en souvenir de ses navigations.

La collection “Bateaux traditionnels du monde” est née ! Elle fera l’objet de nombreux parrainages dont celui prestigieux de l’UNESCO.

Repères chronologiques

1929 Naissance à Bourgoin-Jallieu

1944 Louis GEORGE-BATIER intègre l’école d’art Lamache à Lyon

1949 Première rencontre avec la mer

1964 Lecture d’un livre de Bernard Moitessier. Le déclic se fait !

1971 Vente de son entreprise dans le but de construire le Pierre-Louis

1973 Participation à la toute première Whitbread, course autour du monde avec équipage

1974 Début du tour du monde à bord du Pierre-Louis

1993 Le tour du monde est bouclé, la collection est née !

1997 1er Prix Album et Médaille d’Or de l’Académie de Marine remis par Paul Roncière, Président de l’Académie

2003 Nommé Commodore de la Fédération des vieux gréements de France “Old Gaffers”

2007 Promu Chevalier de l'Ordre National du Mérite Maritime

Le haut parrainage de l'UNESCO. Dans le cadre de son grand programme des Routes de la Soie, l’UNESCO a fait bénéficier Louis GEORGE-BATIER de son haut parrainage. Une grande partie de son œuvre représentait les routes maritimes de la soie et s’intégrait parfaitement dans ce

programme à caractère international. Par la suite, le Ministère français de la Culture a associé son parrainage à celui de l’UNESCO, suivi du Ministère français de la Mer et des Ports et du Ministère de

l’Education Nationale. Depuis 1996, toutes les expositions françaises de la Collection de Louis GEORGE-BATIER bénéficient de ces hauts parrainages. La Collection ne sera pas dispersée, elle continuera à faire découvrir une très belle page maritime mondiale aux milliers de visiteurs qui se déplacent à chaque exposition.

 

Pour plus d'informations, appelez-nous au :
International : +33 /  (0)1 42 60 20 30
France : 01 42 60 20 30

  • Etat de l'objet : Très bon état

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.